De délicieuses crêpes sans gluten ni lactose

Ce weekend j’ai eu une énorme envie de crêpes. Il faut dire que l’on a eu un temps propice au cocooning, chocolat chaud et forcément, accompagné de gaufres ou crêpes. J’essaye de limiter lactose et gluten dans notre alimentation au quotidien et j’avais vraiment envie d’innover en matière de crêpes.

J’ai pas mal fouiné sur Internet, pour enfin parvenir à une recette de crêpes sucrées dont les ingrédients m’ont tout de suite plu. Je vous invite d’ailleurs à aller sur ce site « Chef sans gluten » de Virginie Conan, qui propose beaucoup de recettes sans gluten, voir sans lactose.

crepe-sans-gluten-sans-lactose

Voici la recette de crêpes sans gluten et sans lactose de Virginie Conan :

  • farine de riz demi-complète – 140 gr
  • fécule de pomme de terre – 80 gr
  • sucre en poudre – 2 cuillères à soupe
  • 1 pincée de sel
  • 2 pincées de poudre à lever
  • 3 oeufs
  • beurre fondu – 20 gr
  • « lait » végétal (ou lait animal si le lactose vous importe peu) – 500 ml
  • rhum (ou fleur d’oranger, pastis, …) – 2 cuillères à soupe

J’ai pour ma part utilisé le « lait » de riz enrichi en calcium, que j’aime bien travailler aussi bien dans les recettes salées (quiche), que sucrées. Je n’ai pas osé mettre du rhum comme je souhaitais en faire profiter bébé. Il est conseillé de laisser reposer la pâte 30 mn, mais … j’avais trop envie de les manger tout de suite !

Ces crêpes sont vraiment à 2 doigts des crêpes « conventionnelles », que ça soit en texture et en goût. Monsieur n’a trouvé aucune différence ! Elles sont vraiment très bonne, souples et gourmandes. Bref tout ce dont on attend d’une bonne crêpes. Et comme c’est sans gluten et sans lactose (que je dois limiter), je peux donc en abuser ! ahahah

Recette validée par maman, papa et bébé !

Le papier peint imitation briques

J’adore la déco. A vrai dire, c’est un de mes passe-temps favoris. J’adore feuilleter des magazines, flâner sur Pinterest pour découvrir de nouvelles idées déco et dénicher de nouvelles pièces en magasin ou sur « leboncoin » (une vraie mine de reliques à retaper ! ).

La déco permet de se sentir en harmonie dans un chez soi déconnecté de l’extérieur et ça fait un bien fou !

Il y a quelque temps, je voulais rajouter un peu de caractère au salon. Le salon c’est pour moi LA pièce importante de la maison (avec la cuisine), le moment dédié à la détente, aux soirées entre amis. Il se doit d’être accueillant et chaleureux. Seulement, les murs de mon salon étaient tous de la même couleur, ce qui était un peu froid je trouve.  Aussi, l’ouverture que nous avions récemment faite sur le jardin n’était pas franchement mise en valeur. Pour combler ces 2 petits « défauts », nous nous sommes donc arrêtés sur l’idée de mettre de la brique ou de la pierre naturelle.

J’ai cherché dans plusieurs magasins spécialisés des papiers peint trompe l’oeil, pour alléger l’addition face à de la vraie pierre, mais aucun n’imitaient vraiment bien. Sauf un. Chez Leroy Merlin. Et oui ! En fait il ne fallait pas chercher bien loin. Le papier peint imitation brique que nous avons trouvé nous a vraiment bluffé. Alors 2 rouleaux et un peu de colle plus tard et nous voilà avec un salon qui a désormais plus de caractère.

A 18,90 euros le rouleau, autant dire que c’est plutôt abordable, comparé à ce que j’ai pu voir dans les magasins spécialisés.

Après réflexion, je trouve que mettre une couleur différente ou appliquer un papier peint à motifs sur le mur où se trouve une ouverture permet d’apporter à la pièce du caractère, un esprit cosy … le fameux cosy chaleureux que j’affectionne tout particulièrement.

Vous en pensez quoi ?

20160214_155038-2

Un écrivain qui fait du bien !

Pour mon anniversaire, ma copine A. m’avait fait découvrir un auteur qu’elle appréciait tout particulièrement. Laurent Gounelle. Ce nom ne me disait rien, mais il a vite pris une place importante dans la liste de mes écrivains préférés.

J’avais donc dévoré le premier livre, offert par A., que j’ai beaucoup aimé « L’homme qui voulait être heureux ». J’ai adoré la simplicité de lecture et les mots bien choisis, tellement vrais et illustrés dans un roman avec une histoire qui tient debout. L’histoire d’un homme qui est en bonne santé, mais à qui il manque le bonheur et qu’il va essayer de trouver grâce à une belle rencontre. C’est un livre qui donne à réfléchir sur la façon de penser, qui permet d’ouvrir les yeux sur l’essentiel, face à une société qui nous emprisonne l’esprit.

gounelle-livres

Pendant mes courses le mois dernier, j’ai fait un tour du côté des livres et j’ai découvert un autre livre de Laurent Gounelle qui était dans le top des ventes « Le jour où j’ai appris à vivre ». Je n’ai pas hésité une seconde, j’avais envie de découvrir un autre livre de cet auteur.

Résultat : c’est une énorme bouffée d’ondes positives à avaler et à intégrer dans son quotidien. Tellement de choses à nous faire relativiser, tellement de fondamentaux que l’on perd de vue.  L’auteur souhaite nous ramener les pieds sur Terre, à travers un livre qui se lit très facilement, grâce à des personnages auxquels on s’attache. Un livre qui ne prend pas la tête, qui ne demande pas à réfléchir, mais qui fait un bien fou.

20161002_103718

Je vous conseille vivement ce dernier petit bijou de ce M. Gounelle, que je remercie de créer de petits livres accessibles (7 euros environ) et tellement riches humainement.

Résumé de « Le jour où j’ai appris à vivre » :

« Et si tout commençait aujourd’hui?
Imaginez: vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais dans l’instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu’elle va finalement vous dire… vous auriez préféré ne pas l’entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle.
C’est ce qui va arriver à Jonathan dans ce nouveau roman de Laurent Gounelle. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d’expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie. Ce roman, dont l’intrigue est basée sur des expériences scientifiques réelles, éclaire d’une lumière nouvelle notre existence et nos relations aux autres, et apporte un souffle d’air pur dans notre vie.

Un nouveau roman lumineux et positif de Laurent Gounelle par l’auteur de L’homme qui voulait être heureux, Les dieux voyagent toujours incognito et Le philosophe qui n’était pas sage. »

Pour ceux qui souhaitent découvrir l’écriture de l’auteur je vous mets quelques extraits du livre :

La petite baisse de régime de l’automne /hiver sera amplement compensée par ce petit livre (168 pages) avec un bon thé, emmitouflé sous un plaid ! What esle ?

Test ezpz: l’assiette en silicone pour bébé

La semaine dernière j’ai reçu une commande que j’attendais avec grande impatience.

Je sais qu’il faudrait dans l’idéal laisser patouiller le bébé dans sa purée dès le plus jeune âge. Mais, je n’ai pas envie que le repas se transforme en véritable champ de bataille. « Met un sac poubelle par terre » etc. j’en ai entendu pas mal dans ce genre, mais, comme je garde mon bébé à la maison, non je n’ai pas envie que le repas devienne un vrai chantier à chaque fois. Avoir de la purée sur tous les meubles, sur les mes vêtements. Bref cette méthode « dès le plus jeune âge » n’est pas faite pour moi. Oui, je ne suis pas une maman parfaite.

Mais j’ai quand même voulu qu’il apprenne à manger seul. J’ai donc attendu qu’il sache manger des petits morceaux. Alors dans l’idée c’était chouette mais … Il en met la moitié à côté comme il n’arrive pas à bien attraper les morceaux et puis l’assiette glisse. Bref il me fallait trouver l’assiette bébé antidérapante adéquate.

Et je suis tombé sur la marque EZPZ qui propose toute une gamme d’assiette/plateau bébé en silicone. La matière est naturellement adhérente, mais vraiment ! J’étais septique au début, connaissant mon petit garçon qui a pas mal de forces, mais il n’arrive pas à la bouger, même d’un mm ! Youpi !!

ezpz_avis

J’ai choisi le petit modèle rond Mini Mat, parce que nous avons une table ronde, mais il me semblait aussi plus adapté à l’âge de mon petit garçon (15 mois) et plus facile à emporter. Autre point non négligeable, Ce modèle passe sur la tablette de la chaise haute. Il existe néanmoins d’autres tailles et modèles :

ezpz_gamme_silicone

Plus tard je pense investir dans le Happy Bowl, pour lui faire manger des salades de fruits, des céréales etc.

L’entretien est ultra fastoche, la matière est simple à nettoyer. C’est également compatible pour le lave vaisselle. A toute épreuve même des tâches jaunes de carotte ou roses de betterave, l’assiette reste impeccable ! Enfin, j’ai trouvé que le fait d’être assez plat, permet au bébé de bien attraper les aliments.

Il y a une vidéo Youtube de présentation du produit que je trouve pas mal : Démo EZPZ

Le tarif de la Mini Mat est de 26,50 euros sur le site Allobebe.fr 

Bref, c’est mon gros coup de cœur « bébé » du mois, que je vous partage en photos de ce pas ! 

 

Le vernis blanc de ZAO Make up

Bavardages beauté.

Oui, je fais partie des femmes qui ont cédé à la tentation du vernis blanc, que l’on a vu et revu cet été un peu partout ! Sauf que je m’y prends un peu tard, on arrive en automne … Pas très logique vous me direz, alors que l’heure est davantage au rouge, aubergine et autres couleurs automnales. Mais mieux vaut tard que jamais !

J’avais un gros doute sur le blanc sur les ongles. Je me souviens cette mode du blanc, je l’avais suivi quand j’étais en 6ème … Mais bon je trouve quand même que sur certaines filles ça fait chic. Alors pourquoi pas essayer sur moi ?

J’ai profité d’une commande de lait bébé sur GREENWEEZ pour m’octroyer ce petit achat beauté.

Mon cher et tendre m’avait déjà offert des vernis de la marque ZAO que j’aime beaucoup pour leur composition, la moins pire on va dire.

Car oui, même si un vernis se veut « naturel », sans truc machin chose, il n’en reste pas moins un vernis, avec une liste d’ingrédients à rallonge avec des noms un peu bizarres.

ZAO se veut 100% naturel avec des produits enrichis en principes actifs bio, sans aucun test sur les animaux. 

J’ai donc pris le vernis French Blanc 641 de Zao Make up à 10.70€ les 8ml

20160919_145148

Vient la partie test.

Je trouve que l’application est plutôt simple, les pinceaux des vernis de ZAO sont larges, donc pour celles qui comme moi ne sont pas douées pour l’application de vernis, c’est le top. Par contre pour le blanc, faut le coup de main… Il faut s’appliquer !

Le résultat est plutôt sympa. Mais je reste assez septique sur la couleur, je n’arrive pas à savoir si le rendu est vraiment joli, si ça met en valeur les mains… Je n’ai peut être tout simplement pas l’habitude !

J’ai mis 2 couches pour avoir une bonne opacité. Je n’ai pas mis de top coat.

Pour ce qui est de la tenue, cela fait presque 2 jours que je le porte, mais étant une maman je pense que c’est plutôt pas mal (lavage de biberons, bain de bébé, lavage de main de bébé, douche etc.). Il tient le coup pour l’instant, pas d’écailles en vue.

Composition :

Voilà je suis toujours autant conquise par la qualité des vernis ZAO. Je n’ai pas l’habitude de la couleur, mais je pense que c’est une question d’habitude.

Vous pensez quoi du vernis blanc ? In ou Out ?

 

Annoncer le parrain et la marraine avec Emoi Emoi

Hello !

Ici je vais partager avec vous une idée cadeau pour annoncer à vos proches que vous les avez choisi comme parrain et marraine.

Je cherchais une idée pas too much et utile. J’ai vite trouvé mon bonheur sur le site Emoi Emoi, que soit dit en passant j’adore.
J’ai déniché ces 2 jolis mugs « Fée Marraine » et « Le Parrain ». Je les ai trouvé parfaits pour faire la fameuse annonce 🙂 ! Le tarif est un peu élevé (20 euros), mais la qualité est vraiment au rendez-vous.

Les mugs sont de qualité, made in England, le design est simple, un très joli blanc crème et un bleu tendance. Le texte est recto verso. Le petit plus c’est le packaging. Une jolie boite assortie avec en prime marquée : We are family. Oui la petite phrase est vraiment adaptée à l’occasion.

En cadeau, j’ai reçu le sac en coton (tote bag) « La vie est belle en Famille » que j’adore, je l’utilise pour trimbaler les affaires de bébé chou quand on part en vadrouille.

Pour la touche émotion/fun, j’ai glissé dans les mugs, une photo polaroid de mon petit garçon tenant une ardoise avec noté à la craie « veux tu être ma marraine ? » et « veux tu être mon parrain ? ».

Voilà une petite idée chouette, chic et fun avec le coup de la photo polaroid à l’intérieur.

Un tapis de bain anti-dérapant 100% naturel

Mon petit bonhomme devient de plus en plus cascadeur. Un vrai casse cou ! Bon l’âge y est pour quelque chose. Du coup il a fallu sécuriser la maison, installer des barrières d’escalier, des coins de table, ranger les objets potentiellement « dangereux » etc etc.

Mais il manquait un petit accessoire qui s’est vite fait sentir indispensable : un tapis de bain anti dérapant ! Vous allez vous dire « mais pourquoi n’a t-elle pas investit avant ? « . Et bien je ne sais pas moi non plus. J’avais été voir chez Aubert et en passant, chez Auchan, mais sur aucun de leur tapis de bain figurait une mention du type « sans bpa, sans phtalates » et j’en passe. Et puis on parle des motifs gnangnan ? Sérieux … Sauvons notre déco intérieure !!

Bref j’ai donc fait mes petites recherches habituelles pour dégoter LE produit qui me correspondait. Et j’ai pas cherché bien longtemps ! Premier résultat à ma recherche « tapis de bain naturel » : HEVEA ! J’avais déjà acheté leur canard de bain Kawan que mon petit garçon adore ! Donc j’étais déjà un peu conquise par la marque.

logo_hevea_2

L’esthétisme du tapis de bain est très « brut ». Du caoutchouc naturel 100% ! Une couleur marron, mais qui ne me dérange pas plus que ça. Et puis, au final je trouve que ça se marie bien dans ma salle de bain. Après les goûts et les couleurs … Mais au moins, point de gnangnan !

Ce que j’aime :

  • Un anti dérapant indéniable, avec 200 mini ventouses, pas de problème le tapis ne bouge pas, même si bébé est très agité. Ca m’enlève une épine du pied quand je donne le bain. Avant j’étais tout le temps en train de tenir bébé pour ne pas qu’il glisse (je ne vous explique même pas quand vient le rinçage de cheveux … une catastrophe). Maintenant il ne glisse plus c’est beaucoup plus simple, le bain redevient un moment serein !
  • L’entretien est ultra simple, d’autant plus que le tapis est naturellement anti moisissures et anti bactérien.
  • Facile à enlever après le bain, d’une main en fait.
  • La taille parfaite (55cm x 32cm). Juste ce qu’il faut, ni plus ni moins. En plus j’avais lu sur la description du site qu’il est adapté à certaines baignoires pour bébé. Je n’ai pas encore pu tester, ayant rangé la fameuse baignoire. Je trouve que les photos sur les sites Internet mettent mal en avant sa taille très pratique justement.
  • Une bonne épaisseur pour le confort de bébé.
  • Le 100% naturel du produit, forcément c’est LE gros plus ! Pas de substances chimiques dans le bain de bébé et ça… J’achète !! Ok je sors.

Au niveau des points négatif, franchement je n’en vois aucuns (en même temps, c’est un tapis de bain…).

Ce n’est pas l’invention du siècle mais c’est un petit achat dont je suis vraiment ravie en tout point !

Concernant le tarif, je l’ai payé 19,90 € sur le site Brindilles.fr

 

Des enfants surexposés malgré eux sur les réseaux …

Voilà un petit moment que je potasse l’article dans ma tête, qui est un réel point de vue personnel sur un sujet sensible. Comme beaucoup, je regarde des vidéos sur Youtube et de belles images sur Instagram. Et je me rends compte que de plus en plus de mamans partagent l’intimité de leurs bébés … D’ailleurs pas que des mamans, car beaucoup de papas le font également. Je dirais donc plutôt « parents »…

Mais à chaque fois, je me demande si c’est vraiment nécessaire d’exposer à ce point leur enfant et leur quotidien sur Youtube. Je cite Youtube car c’est, je pense, le pire du pire en terme d’exposition : filmer quasi quotidiennement les faits et gestes de l’enfant, leur évolution dans la vie. Un Youtube version télé-réalité à leur dépend. Ca me fait un peu penser au film avec Jim Carrey « The Truman Show » (que j’adore ! comme tous les fims avec Jim Carrey en fait).

Alors oui je regardais de temps en temps ce genre de vidéos Youtube ou photos Instagram, c’est cool, c’est divertissant … c’est divertissant, c’est bien ça le problème de fond, le malaise.

Lire la suite

Des chaussures premiers pas, Parfaites !

Hello !

Déjà je souhaite à tous les enfants une bonne rentrée ! Le miens a encore le temps. Et en attendant il faut qu’il apprenne à bien marcher …

Depuis 2 semaines mon petit garçon commence à faire ses premiers pas. Il était donc indispensable de lui acheter un paire de chaussure premiers pas spéciale bébé, adaptée pour l’extérieur.

Du coup j’ai fait beaucoup de recherches. Et je suis tombé sur la marque BOBUX qui est le pionnier dans la chaussures souple premiers pas et quatre pattes (1991 !). On s’est laissé tenter par le modèle le plus souple dans les chaussures de la catégorie « premiers pas », la gamme XPLORER. C’est la chaussure par excellence conçue pour les enfants qui apprennent à marcher. Cette gamme Xplorer a d’ailleurs reçue plusieurs récompenses, ce qui, même si c’est le marketing qui parle, nous a conforter dans notre choix.

chaussure_souple_premiers_pas_bobux

Xplorer Orgin – Black/White

Les caractéristiques de la gamme Xplorer Origin :

  • Semelle flyformth ultra flexible, ergonomique et assez solide pour protéger le pied de bébé. Idéal pour marcher et ramper !
  • Avec un élastique et un scratch, ce qui permet d’enfiler les chaussures très facilement (et ô combien c’est important !)
  • Micro-armure autour de l’orteil pour empêcher les bobos (chute d’objets, écrasement d’orteil par le cheval à bascule, et j’en passe !)
  • Matière non toxique
  • Design plutôt sympa !

Le tarif est assez élevé. La paire que j’ai pris pour mon bébé est à 50 euros. MAIS les premiers pas sont tellement décisifs pour la santé future de bébé que l’on ne s’est pas (trop) posé la question. Et puis la taille de la chaussure est conçue pour durer. Il y a un peu de marge sur la taille annoncée (quelques millimètres), ce qui est parfait. Je pense qu’on va pouvoir les utiliser au moins 4 mois (je vous ferais un petit retour à ce sujet car je ne sais pas trop comment vont évoluer les petons de bébé). En tout cas il semble très à l’aise avec, il bouge et fait du quatre pattes comme s’il était pieds nus. Les chaussures tiennent très bien en place une fois mises. Je ne vois rien à redire, hormis le tarif, mais bon …

N’oublions pas que l’idéal, en intérieur, c’est quand même pieds nus. Et BOBUX a fait un article à ce sujet que je trouve très bien écrit : https://www.bobux.fr/barefeet#barefeet

Et pour permettre à bébé d’aller dehors sans se faire mal aux pieds, en étant protégé, mais tout en gardant un maximum de sensations et de légèreté, le modèle Xplorer de Bobux c’est le modèle IDEAL pour la transition quatre patte/marche. Il n’y a qu’à regarder sur la photo la souplesse de la chaussure. Pile poil ce que je voulais !

Une fois que bébé sait bien marcher, on peut s’orienter vers d’autres types de chaussures, un peu moins souples mais tout aussi ergonomiques, et j’ai déjà repéré quelques modèles plutôt sympas pour mon p’tit mec :

Vous connaissiez la marque Bobux ?